Zoom sur...

Assainissement collectif

18/04/2017


Depuis quelques temps, les services de la société STGS qui exploitent pour le compte de la commune le réseau d'assainissement collectif relèvent de nombreuses anomalies au niveau des pompes des équipements en place.
Par conséquent, nous vous demandons de prendre en compte les recommandations ci-après : stop aux lingettes dans les toilettes!

 Les lingettes usagées vont à la poubelle. jetées dans les WC, les lingettes, comme de nombreux autres déchets causent de graves dysfonctionnements dans le réseau d'assainissement : canalisations bouchées, pompes de relèvement des eaux usées abîmées, perturbations du bon fonctionnement des stations d'épuration....

 A cause de ces lingettes que l'on croit biodégradables, c'est non seulement propre à chaque usager qui est menacé, mais également tout le système d'assainissement collectif. Elles endommagent les installations et finissent par mettre les pompes hors d'usage. Les eaux usées ne sont plus relevées et ne peuvent plus s'écouler dans les collecteurs. Le réseau d'assainissement est mis en charge : les eaux usées remplissent les stations de relèvement et les canalisations. Elles remontent alors dans les maisons par les toilettes ou elles s'écoulent par le trop plein dans le milieu naturel, polluant ainsi ruisseaux, rivières et nappes phréatiques... sans oublier que les réparations et la remise en état des installations et des réseaux engendrent bien évidemment un coût qui finit par se répercuter sur la facture de l'usager...

Les eaux usées ne sont plus relevées et ne peuvent plus s'écouler dans les collecteurs.

Il en va de même pour les produits chimiques ou toxiques (vernis, peintures, solvants, diluants acides de batterie, produits de jardinage, de bricolage, de médicaments) qui peuvent détériorer les canalisations ou intoxiquer les agents du service d'assainissement. Egalement, les huiles et matières grasses (huile de friture, de vidange), bouchent les conduites et génèrent de mauvaises odeurs. Sans parler des objets solides, tels que mégots, couches-culottes, serviettes hygiéniques et autres protections féminines, litières pour chat, lingettes de nettoyage... qui gênent l'écoulement des eaux usées, colmatent les collecteurs, bouchent et abîment les pompes de relèvement...

Autant de gestes irrespectueux de l'environnement qui constituent pourtant une infraction au regard de la loi.

En effet, le Réglement du service public d'assainissement collectif précise qu'il est, entre autres, formellement interdit de rejeter dans le réseau d'assainissement, des corps solides, tels que débris de vaisselle, cendres, décombres, cadavres d'animaux, lingettes, tampons hygiéniques et d'une façon générale des matières pouvant obstruer les conduites. En plus du respect des règlements, chacun a le devoir de faire preuve de civisme....